Le guide complet pour traiter les hémorroïdes sans retour

By | 25 mai 2018

Les victimes des hémorroïdes ne cessent de se plaindre et de se demander « Pourquoi suis-je le(a) seul(e) qui en souffre ? » mais ces dernières ne savent certainement pas que plus d’une personne sur trois dans le monde sont confrontées au problème des hémorroïdes au moins une fois dans leur vie ! Ce chiffre est vraiment étonnant, mais les victimes des hémorroïdes au tour du monde ne cessent d’augmenter d’un jour à l’autre ! Avez-vous une idée claire de ce trouble ? Savez-vous comment le prévenir ? Et si vous en êtes déjà victime, savez-vous comment le traiter ?

Lisez également cet article : Hemoroide: grades, symptômes et le meilleur traitement

Voici un guide complet qui contient toutes les informations nécessaires dont vous aurez besoin pour affronter le danger des hémorroïdes !Le guide complet pour traiter les hémorroïdes sans retour

Les hémorroïdes : une maladie grave ou un trouble bénin ?

Ne croyez pas que c’est une maladie grave parce que les hémorroïdes sont un trouble sans gravité ! Elles sont également appelées varices anales et peuvent dans quelques cas se résorber par elles-mêmes, mais dans d’autres cas elles peuvent constituer un vrai cauchemar pour le patient. Nous désignons par le terme hémorroïdes la dilatation et l’inflammation des vaisseaux sanguins de la région anale, mais réellement, les hémorroïdes ne sont qu’un tissu qui existe chez tous les hommes depuis la naissance.

Vous vous demandez pourquoi cette inflammation a lieu chez certaines personnes en particulier alors que d’autres personnes ne souffrent plus de ce problème ? Beaucoup de facteurs contribuent à l’inflammation des veines hémorroïdaires et le principal facteur, c’est l’hérédité. L’obésité, la grossesse, la constipation et la carence en eau et en fibres sont également des facteurs qui favorisent les hémorroïdes. 

Pour traiter les hémorroïdes internes ou externes, il faut choisir entre médicaments, traitement naturel, traitement homéopathique ou chirurgie. La méthode la plus conseillée est absolument le traitement naturel sachant que la chirurgie est l’option la plus déconseillée bien que cette dernière s’avère nécessaire dans les cas les plus graves.

Médicaments pour hémorroïdes

Médicaments pour hémorroïdesPréparez-vous au cocktail de médicaments que le médecin va vous prescrire si vous consultez pour les hémorroïdes ! Un anti-inflammatoire, un antalgique, un veino-tonique et un laxatif forment le cocktail de médicaments que vous allez prendre.

  • Les anti-inflammatoires : les anti-inflammatoires aident à réduire l’inflammation des veines mais ils n’ont pas un effet antalgique. Un anti-inflammatoire peut être administré par voie orale ou rectale sous forme de crème anti-hémorroïdes ou suppositoires. Voici une liste des anti-inflammatoires les plus utilisés contre une crise hémorroïdaire : Sédhorroïde, Titanoréine, Cirkan, Ultraproct, les médicaments à base d’ibuprofène…
     
  • Les antalgiques : ils donnent un soulagement rapide pour les personnes qui cherchent des solutions immédiates pour apaiser les crises de douleur. Les antalgiques ne font pas disparaitre les hémorroïdes d’une façon complète mais ils apaisent les symptômes. On peut vous donner l’exemple de l’Aspirine, du Doliprane, de l’Efferalgan et de tous les médicaments à base de paracétamol qui ont une action apaisante locale. Il est à savoir qu’ils ne doivent pas être pris plus de 6 jours.
     
  • Les veino-toniques : le traitement anti-hémorroïdes doit impérativement contenir un veino-tonique car c’est le médicament qui traite le problème à ses racines et ne fait pas seulement camoufler les symptômes. Les phlébotoniques ou veino-toniques aident à tonifier les veines et faciliter la circulation dans les vaisseaux. Ils sont utiles surtout dans les cas de thrombose hémorroïdaire. Le Daflon et le Ginkor fort sont les veino-toniques les plus souvent utilisés pour guérir les crises.
     
  • Les laxatifs : les médicaments cités ci-dessus doivent de préférence être associés à un laxatif doux pour avoir un transit intestinal impeccable et éviter la constipation.

Le traitement naturel des hémorroïdes

C’est ce qu’on vous conseille de suivre parce que ce traitement n’a pas de danger pour la santé. Le traitement naturel existe sous plusieurs formes :

  • La phytothérapie : une multitude de plantes naturelles ont des propriétés médicinales très importantes ! Quelques-unes sont capables de faciliter la circulation du sang et tonifier les veines du tissu anal comme la vigne rouge. D’autres plantes comme la camomille et l’hamamélis agissent comme des antalgiques. L’aloé véra et le marronnier d’Inde sont des plantes à effet anti-inflammatoire qui peuvent atténuer le gonflement et l’irritation des hémorroïdes.
     
  • L’hydrothérapie : l’hydrothérapie est une méthode de traitement en plein essor et elle se base sur l’utilisation des propriétés curatives de l’eau pour traiter les hémorroïdes. Le bain de siège est une méthode qui en fait partie, et que vous pouvez appliquer chez vous. Elle vous aide à vous reposer et à minimiser les picotements, les saignements et les gonflements des hémorroïdes.
     
  • L’aromathérapie : cette branche se repose sur le traitement des hémorroïdes avec les précieuses huile essentielles à effet curatif ! Les huiles essentielles de lentisque pistachier, d'hélichryse italienne, de ciste, de menthe poivrée, de lavande… sont des bons exemples. Ces derniers ont des vertus circulatoires, décongestionnantes veineuses, apaisantes et anti-inflammatoires.
     
  • Les astuces de grands-mères : quand nos ancêtres ont souffert des hémorroïdes, ils ont utilisé des astuces simples pour apaiser les douleurs. On cite l’exemple du miel, la pierre d’Alun, l’oignon… Ces produits ont été appliqués par nos grands-mères directement sur les hémorroïdes et ont donné des résultats satisfaisants !  
Le traitement homéopathique des hémorroïdes

Le traitement homéopathique des hémorroïdesL’homéopathie est une méthode de traitement qui se base sur l’administration d’une quantité infime d’une substance normalement nuisible pour le corps, pour traiter une maladie bien déterminée. Autrement dit, si la substance X est capable à forte dose de provoquer la maladie Y, cette même substance est capable de traiter la même maladie si elle est administrée à très faible dose. Cette méthode a montré son efficacité chez les personnes qui ont des hémorroïdes mais la durée de traitement varie d’une personne à une autre. En effet, seul le médecin homéopathe est capable de vous prescrire le médicament qui vous convient en fonction de vos symptômes, votre style de vie et votre âge. Voici les médicaments homéopathiques que vous pouvez utiliser pour traiter les hémorroïdes mais il est important de prendre l’avis de votre médecin avant de les utiliser :

La chirurgie au secours des hémorroïdes

La chirurgie est le traitement adéquat des hémorroïdes très développées, notamment dans les cas de prolapsus et de thromboses à des stades avancés. Le médecin ne propose normalement l’option de la chirurgie que si les autres méthodes de traitement ont échoué. La technique la plus pratiquée est l’hémorroïdectomie qui consiste à retirer complètement le tissu hémorroïdaire. Son avantage, c’est qu’elle ne provoque pas de récidive mais elle a l’inconvénient d’avoir des douleurs postopératoires vraiment notables tandis que la cicatrisation des plaies dure entre 3 et 4 semaines.

Le traitement instrumental des hémorroïdes comme la ligature élastique, la photo-coagulation infra-rouge ou les injections sclérosantes, est une autre voie de traitement qui consiste à fixer la muqueuse et diminuer la vascularisation sans retirer le tissu hémorroïdaire d’une façon complète.

Alors le choix de la technique chirurgicale appartient uniquement au médecin proctologue qui va se baser sur votre état de santé pour choisir la technique la plus efficace dans votre cas.

Le meilleur traitement

Le meilleur traitementLes opérations chirurgicales et les traitements médicamenteux ne sont pas une parfaite solution. On vous propose deux incroyables remèdes pour hémorroïdes qui sont capables de vous prévenir de complications graves comme les hémorragies, les fissures, la phlébite ou les rétentions urinaires.

Alors si ce n’est pas la peine de courir vers la pharmacie pour  acheter les calmants, il ne faut pas non plus négliger son état de santé. Voici deux suggestions de traitement anti-hémorroïdes que 98% des patients ont trouvé largement utiles :

Stop Hémorroïdes

Pourquoi les crises sont répétitives ? Pourquoi les symptômes disparaissent pendant une courte période et reviennent rapidement ? Tout simplement parce que les causes des hémorroïdes restent toujours présentes malgré les calmants que vous administrez. Stop Hémorroïdes est un e-book qui comprend toutes les étapes et les bonnes pratiques à adopter pour se débarrasser entièrement des troubles extrêmes des hémorroïdes. 

Pour plus d’informations sur STOP HEMORROIDES, cliquez ici !

Solution H

C’est aussi une approche naturelle à adopter pour guérir votre problème de santé d’une manière durable. C’est une solution professionnelle qui contient des approches naturelles pour renforcer votre état de santé et prévenir les maladies hémorroïdaires.

Pour plus d’informations sur la Solution H, cliquez ici !

Mireille Andriveau, 37 ans et physiothérapeute. Je me mets au service de tous mes lecteurs pour les aider à guérir leurs hémorroïdes sans retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.