Les vérités cachées sur les hémorroïdes

By | 16 mars 2016
Facebooktwittergoogle_plus

Les crises des hémorroïdes sont un problème de santé connu de tout le monde comme un gonflement des veines de la région anale qui peut apparaitre en raison de quelques facteurs tels que la constipation et le manque des exercices physiques. Pourtant, on remarque souvent que les hémorroïdes attaquent des personnes ayant un rythme de vie très sain et qui ne souffrent d’aucun antécédent de cette maladie. Alors comment peut-on expliquer l’apparition des crises des hémorroïdes chez ces personnes qui ne sont pas normalement cibles de cette maladie ?

Savez-vous, au début, c’est quoi une crise d’hémorroïdes ?

soulager une crise d'hémorroïdesLes crises des hémorroïdes sont provoquées par un gonflement anormal des veines hémorroïdaires qui se trouvent aux alentours de l’anus. Ce gonflement peut être dû a plusieurs raisons telles que le régime alimentaire, l’âge, l’activité physique (qu’elle soit absente ou excessive), constipation…

Ces crises peuvent se manifester par plusieurs symptômes tels que les démangeaisons, les saignements, les douleurs abdominales, et les irritations.

L’apparition de ces symptômes peut être due à une affection des hémorroïdes comme elle peut être associée à d’autres maladies. Un examen clinique s’avère dans ce cas nécessaire afin de s’assurer que ces symptômes sont dus seulement aux hémorroïdes et ne sont pas associés à d’autres affections plus graves. Toutefois,cette hypothèse ne doit pas être complètement écartée. Alors quelles sont les facteurs de risques qui se cachent derrière cette pathologie ?

  • L’hérédité :

Elle correspond à la transmission d’un ensemble de caractères d’une génération à une autre. L’hérédité ne concerne pas seulement le physique et les comportements mais elle inclue également les maladies. De ce fait, les maladies des hémorroïdes peuvent malheureusement être transmises des parents aux enfants. Les symptômes de la maladie ne peuvent pas être exprimés dès l’enfance mais après un certain temps, ils vont apparaitre surtout en présence d’autres facteurs déclencheurs des crises hémorroïdaires (Un stimulus). C’est pour cette raison que les hémorroïdes attaquent parfois des personnes qui ne sont pas normalement cibles de cette pathologie et malgré qu’ils suivent toutes les mesures d’hygiène conseillées pour lutter contre elle.

  • Les troubles du transit intestinal (ou la colopathie):

la colopathie et hemorroidesLa colopathie ou bien le syndrome du colon irritable est une pathologie qui peut toucher tout le monde. Selon les statistiques récentes, près de 19 % de la population de l’Europe souffrent de cette pathologie sachant que les femmes sont les plus concernées. Ces troubles de l’intestin sont généralement causés par le stress, et l’hyper sensibilité du colon, et ceci se manifeste par des douleurs et des crampes abdominales, des ballonnements, et des spasmes réguliers. Les hémorroïdes peuvent apparaitre chez les personnes qui souffrent du syndrome du colon irritable comme un symptôme de la maladie. Alors pour traiter les crises des hémorroïdes dans ce cas, il faut tout d’abord chercher un remède pour la colopathie car cette dernière est la principale cause d’apparition des hémorroïdes. En ce qui concerne les solutions, il est surtout conseillé d’éviter les situations stressantes et de suivre un bon régime hygiéno-diététique. Evitez les aliments riches en gras, les plats épicés, les sucreries, l’alcool et la caféine.

  • Le cancer du colon ou du rectum

Le cancer du colon ou du rectum et hemoroideSavez-vous que les symptômes des cancers du colon et du rectum sont très similaires à ceux des hémorroïdes bien qu’il s’agisse de deux maladies différentes ? Le symptôme le plus commun entre les deux maladies est la présence de sang rouge vif dans les selles. La plupart des personnes qui souffrent des saignements anaux pensent que ce symptôme est lié seulement aux hémorroïdes mais faites attention car ceci peut cacher un autre problème de santé plus sérieux que les hémorroïdes. Il conviendra dans ce cas de consulter un spécialiste afin d’effectuer des examens approfondis du colon et du rectum.

  • Le tabagisme :

hemorroide et Le tabagismeLes poussées hémorroïdaires ont également une relation directe avec le tabagisme. Il est à signaler que le tabagisme peut provoquer l’affaiblissement des vaisseaux sanguins de la région anale. La diminution de la tonicité de ces derniers augmente la chance d’apparition des hémorroïdes. En plus de ça, le tabac attaque le système respiratoire provoquant ainsi des bronchites et des toux chroniques. Les crises de toux sont capables d’augmenter la pression au niveau de l’abdomen et par la suite de provoquer des poussées hémorroïdaires.

Comme vous avez vu, les hémorroïdes peuvent être provoquées par plusieurs facteurs qui peuvent être soit innés comme l’hérédité, soit acquis comme le tabagisme. Vous pouvez toutefois prévenir l’apparition des hémorroïdes en suivant les règles suivantes :

  • Pratiquer une activité physique d’une façon régulière tout en évitant les activités violentes qui nécessitent beaucoup de forces.
  • Suivre des règles hygiéniques strictes et surveiller la bonne hygiène de la zone anale en faisant des bains de siège réguliers.
  • Eviter le tabagisme et diminuer la consommation de l’alcool et de la caféine dans toute la mesure du possible.
  • Eviter les affections veineuses en faisant un exercice de marche d’une façon quotidienne afin d’augmenter la tonicité des veines.
  • Porter des sous vêtements en coton pour éviter les irritations.
  • Opter pour une nourriture riche en fibres alimentaires (fruits frais et légumes, céréales complets, légumineuses, son).
  • Ne pas porter des objets lourds.
  • Ne pas prendre des médicaments qui peuvent engendrer la constipation comme effet secondaire.
  • Visiter un médecin gastro-entérologie chaque fois que vous remarquez l’apparition d’un symptôme inhabituel.
  • Supprimer toutes les causes de stress.
  • Boire entre 1.5 et 2 litres d’eau chaque jour.
  • Ne pas rester debout ou assis pendant des périodes prolongées.
  • Eviter d’exercer de fortes pressions au cours de l’évacuation des selles.
  • Passer le moins de temps possible aux toilettes.
  • Utiliser un savon neutre pour laver la région anale.

Comment soulager une crise hémorroïdaire par la méthode secrète ?comment traiter vos hémorroïdes naturellement


Vous voulez savoir comment traiter vos hémorroïdes naturellement en évitant les risques de la chirurgie et des produits nocifs? Stop hémorroïdes est la solution !

Plusieurs personnes se tournent aujourd’hui vers les méthodes naturelles afin de soigner leurs hémorroïdes après avoir découvert que les médicaments ne sont qu’une solution temporaire dont les effets ne durent qu’une courte période. Effectivement, les méthodes naturelles sont la meilleure façon de remédier aux hémorroïdes sans mettre le corps en danger. Dans le livre Stop hémorroïdes, vous trouverez une dizaine de méthodes de soin 100 % naturelles auxquelles vous pouvez opter afin de traiter vos crises.

Toutes les informations qui concernent cette pathologie sont présentes dans l’ouvrage : la définition complète, les causes, la classification, les différents types d’opérations chirurgicales, ainsi que des dizaines de conseils et de méthodes de soins. Seulement les produits alimentaires naturels sont impliqués dans ces méthodes. On vous cite les exemples de : thé, graines de mangue, jus, bi-flavonoïdes, figues séchées, eau, oignon, radis blanc… Alors vous avez la possibilité de choisir la méthode qui vous convient le plus pour traiter vos crises par vous-même.

Vous n’avez pas de résultat ? Le remboursement est garanti !

Anne Lopez, l’auteure du livre Stop Hémorroïde s’engage à vous rembourser si vos crises ne disparaissent pas complètement au bout de 60 jours.

Ne perdez plus de temps ! Commandez votre guide ici

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *