Erreurs à éviter pour traiter les hémorroïdes rapidement

By | 9 juin 2018

Plusieurs personnes qui souffrent des hémorroïdes commettent des erreurs graves qui sont susceptibles de multiplier les gênes et les douleurs sans se rendre compte de l’impact de ces erreurs sur leur santé et sur l’état de leurs hémorroïdes.

Alors quelles sont les choses à éviter pour minimiser les risques d’avoir une crise hémorroïdaire ?

Erreurs à éviter pour traiter les hémorroïdes rapidement

Se contenter des traitements médicaux pour guérir la crise

Si vous pensez que le traitement médical suffit pour guérir les hémorroïdes enflammées tout en gardant les mêmes mauvaises habitudes, alors soyez sûrs que vous allez souffrir à vie du même problème. Un traitement efficace à 100%, ça n’existe pas parce que les hémorroïdes sont capables de réapparaître si les causes qui les ont déclenchées pour la première fois reviennent : c’est une relation de type cause-conséquence. Alors même si vous utilisez le traitement anti-hémorroïdes le plus puissant, vous êtes appelés à éviter toutes les causes qui provoquent la dilatation des veines hémorroïdaires telles que :

  • L’obésité
  • L’utilisation des papiers toilettes irritants
  • L’absence d’une activité physique régulière
  • Les pressions permanentes sur les veines anales
  • La consommation d’aliments capables de provoquer des troubles de transit
  • L’utilisation des contraceptifs oraux
  • Les mauvaises habitudes alimentaires comme l’excès de sel et le manque d’eau

Oublier le traitement phytothérapique

Oublier le traitement phytothérapique

Le traitement phytothérapique est d’une importance énorme dans le cas des crises d’hémorroïdes. L’un de ses points forts c’est qu’il ne provoque pas d’effet secondaire contrairement aux médicaments. C’est une méthode de traitement qui a montré son efficacité et sa capacité de calmer et apaiser les hémorroïdes en une courte durée. Vous avez le choix entre les tisanes, les bains de siège ou encore les cataplasmes, mais soyez sûrs que toutes ces méthodes possèdent des effets magiques contre les veines hémorroïdaires dilatées et enflammées. Les plantes médicinales sont réputées pour apaiser les douleurs et protéger les vaisseaux sanguins. Elles sont aussi capables de guérir les inflammations des veines et faciliter considérablement la circulation du sang et ainsi prévenir la dilatation des veines et la formation des prolapsus et des caillots sanguins au niveau des hémorroïdes. Vous pouvez donc profiter des bienfaits de certaines plantes pour guérir vos hémorroïdes rapidement et on vous donne les exemples suivants :

  • La camomille : le thé à la camomille est un traitement approprié contre les inflammations et les inconforts anaux qui peut mettre fin rapidement à vos crises. Cette plante anti-inflammatoire, apaisante des excitations nerveuses et tonifiante des vaisseaux sanguins peut être consommée quotidiennement en infusion pour calmer les hémorroïdes. L’huile de camomille peut aussi être utilisée pour traiter les hémorroïdes qui saignent.
  • Le marronnier d’Inde : facilite la circulation veineuse.
  • La cascara : c’est une plante laxative.
  • Le gingembre : a des effets anti-inflammatoires et peut faciliter la digestion.

Ne pas boire des volumes suffisants de liquides

Boire assez d’eau et de liquide est l’une des alternatives conseillées pour combattre les hémorroïdes mais malheureusement beaucoup de personnes ne font pas suffisamment attention à ce point. Il faut savoir que ce que vous mangez durant la journée peut soit vous guérir soit vous provoquer des problèmes de santé. Alors essayez toujours de manger sain et de fournir à votre corps tous les nutriments dont il a besoin. Le corps humain a besoin de près de 2 litres d’eau par jour parce que cette dernière est un élément fondamental. Une carence en eau peut mener à des problèmes de déshydratation et de constipation, et par conséquent aux hémorroïdes. Donc gardez votre corps toujours hydraté en buvant suffisamment au cours de la journée.

Négliger le sport

L’apparition des crises hémorroïdaires chez quelques personnes peut les mener à penser que c’est une maladie grave qui est apparue, mais la chose que ces personnes ignorent c’est que ces douleurs intenses et ces inconforts peuvent être tout simplement le résultat de la sédentarité et d’un manque d’activité. Il faut alors adopter toutes les mesures pour  éviter les problèmes de circulation sanguine qui sont capables de faire apparaître les hémorroïdes. Vous pouvez marcher, courir, faire le ménage ou faire n’importe quelle activité physique pour éviter la sédentarité et renforcer votre circulation sanguine.

Exposer les hémorroïdes à une haute température

Exposer les hémorroïdes à une haute température

C’est une erreur grave que certaines personnes commettent par ignorance. Si vous avez des hémorroïdes enflammées, veuillez ne pas les exposer à une source de chaleur comme les bains chauds, les saunas ou également les vapeurs. Certains commettent des erreurs encore pires comme le séchage de la zone anale avec un sèche-cheveux après le bain ou la douche ! Ceci est capable de multiplier les gênes et les inflammations car les veines seront plus dilatées sous l’effet de la chaleur. En effet, il est préférable de se laver avec de l’eau tiède et non pas chaude pour ne pas aggraver les symptômes. 

S’asseoir pendant une période prolongée

Les personnes qui adoptent trop la position assise sont les plus confrontées aux problèmes d’hémorroïdes ainsi qu’à plusieurs autres problèmes de santé tels que les douleurs musculaires et les fortes pressions discales qui sont à l’origine de l’affaiblissement des muscles dorsaux. En effet, la position assise prolongée est aussi responsable de la perturbation du transit intestinal en plus de la fragilisation des muscles pelviens. Il est alors important de changer toujours de position : marchez, courez, nagez et faites tout ce que vous pouvez pour éviter la stagnation du sang dans la région anale durant la position assise. De plus, une posture incorrecte d’évacuation est aussi une cause fréquente des hémorroïdes car certaines positions peuvent étrangler le canal intestinal,  ce qui exige un effort particulier pour faire passer les excréments solides. En effet, la position accroupie est la meilleure position que vous pouvez adopter durant la défécation car elle exige moins d’efforts et aide à relâcher les muscles pubo-rectaux au cours du passage des selles.

Soulever des charges lourdes

Soulever des charges lourdes

Si vous soulevez fréquemment des objets et des charges lourdes alors sachez que vous avez plus de chances de développer des poussées hémorroïdaires à cause des pressions importantes qu’exercent ces charges sur vos muscles de la région pelvienne. Il est fortement conseillé de ne pas porter des charges lourdes sans adopter les bonnes techniques de levage.

Se retenir et ne pas aller à la selle

Beaucoup de personnes préfèrent se retenir et ne pas aller à la selle comme d’habitude parce qu’elles savent très bien qu’elles vont sentir des douleurs insupportables au cours de la défécation. Il faut savoir que le fait de se retenir peut avoir des conséquences lourdes sur votre appareil excréteur parce que ça peut provoquer un durcissement des selles qui pourra à son tour accentuer les inflammations et le gonflement. Les selles dures sont difficiles à faire excréter parce qu’elles demandent beaucoup plus d’efforts. Il faut pousser trop fort. Cette augmentation de pression accentue l’inflammation et favorise les poussées des hémorroïdes, alors continuez à aller à la selle avec la même fréquence sans avoir peur des douleurs pour minimiser les pressions exercées sur les veines déjà dilatées et ne pas devenir constipés.

Comment guérir les hémorroïdes en deux semaines ?

Deux livres électroniques peuvent réaliser votre rêve de guérir vos crises atroces en deux Deux solutions naturelles à découvrir !semaines, pas plus :

Stop Hémorroïdes

  • Un guide écrit par une spécialiste de santé
  • Astuces et recettes 100% naturelles
  • Prix abordable
  • Efficacité garantie

En savoir plus sur Stop Hémorroïdes

Solution H

  • Un contenu très riche
  • Des méthodes de guérison issues de la médecine classique
  • Un fort impact sur les hémorroïdes
  • Possibilité de remboursement après 3 mois d’essai

En savoir plus sur la Solution H

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.