Milligan Morgan – S’agit il d’une opération efficace?

By | 17 décembre 2015
Facebooktwittergoogle_plus

Vous souffrez des hémoroïdes et vous pensez à vous faire opérer selon la technique de Milligan Morgan ? Alors suivez cet article pour savoir tout ce qui concerne cette opération avant de faire recours à la chirurgie.

Tout d’abord, quand l’intervention chirurgicale devient nécessaire ?

Généralement, le médecin se base sur le stade d’évolution de la maladie pour déterminer le mode de traitement. Si les hémorroïdes sont dans un stade précoce et elles ne sont pas dangereuses, dans ce cas le médecin peut vous prescrire seulement des crèmes et des suppositoires pour calmer les symptômes. Par contre, s’il y a des complications comme l’extériorisation des hémorroïdes ou bien les thromboses hémorroïdaires très douloureuses, dans ce cas, l’intervention chirurgicale s’avère nécessaire.

Milligan MorganComment se déroule l’intervention de Milligan Morgan ?

L’opération de Milligan Morgan connue souvent sous le nom de l’hémorroïdectomie, consiste en une ablation ou bien un enlèvement des trois paquets hémorroïdaires principaux suivant le procédé de l’hémorroïdectomie pédiculaire. La chirurgie est généralement réalisée sous anesthésie générale et elle ne dure pas plus qu’une demi-heure. Il est à noter que cette intervention chirurgicale est contre indiquée aux personnes ayant des difficultés de cicatrisation comme les patients qui suivent un traitement par la radiothérapie.

Quelles sont les suites opératoires de l’opération de Milligan Morgan ?

Plusieurs calmants doivent nécessairement être utilisés après l’intervention chirurgicale afin de contrôler les douleurs. En effet, des douleurs atroces peuvent apparaître surtout au moment des selles et plus particulièrement lors des premières selles qui suivent l’opération. Ceci nécessite des soins post opératoires particuliers, ce qui justifie la durée de l’hospitalisation qui dure entre 3 et 5 jours après l’intervention chirurgicale.

Un lavage des plaies par des solutions anti-septiques doit aussi être effectué d’une façon régulière après l’opération pour empêcher l’inflammation de cette zone qui devient très sensible et vulnérable aux infections. L’utilisation de ces anti-septiques se poursuit jusqu'à la cicatrisation complète des plaies qui s’effectue généralement entre 4 et 6 semaines.

De plus, des suppositoires spéciaux sont toujours administrés après l’opération et ils servent généralement à faire mollir les selles afin de minimiser les douleurs engendrées par ces dernières au moment de leur passage et leur contact avec les plaies.

Quelles sont les complications possibles de l’opération de Milligan Morgan ?

La technique de Milligan Morgan est généralement la technique la plus utilisée dans le monde entier et elle jouit d’une bonne réputation malgré les douleurs qu’elle engendre, et pourtant cette technique peut provoquer certaines complications qui peuvent être parfois dangereuses. 

  • Des saignements fréquents : On peut observer des saignements fréquents directement après l’intervention chirurgicale et surtout dans les premières heures qui la suivent. L’intensité de ces saignements diminue avec le temps jusqu'à la disparition complète avec la cicatrisation. Il est à noter que dans quelques cas rares, les saignements ne disparaissent pas même après la cicatrisation ce qui engendre des hémorragies post-opératoires.
     
  • Les infections de la zone opérée et la formation des abcès : Compte tenue que la région anale est notamment riche en bactéries et en microbes, les plaies dûes à l’intervention chirurgicale peuvent être à l’origine d’infections microbiennes. C’est pour cette raison que vous devez faire très attention à l’hygiène de la région anale suite à l’intervention de Milligan Morgan.
     
  • Le rétrécissement ou sténose anale : Cette complication touche environ 4 à 5 % des cas. Elle est généralement gênante mais aussi douloureuse. La sténose anale nécessite un traitement médical qui consiste en une dilatation qui s’effectue sous anesthésie locale.  
     
  • Des complications urinaires : Les complications urinaires sont très rares et ne concerne que moins de 2 % des personnes opérées mais elles apparaissent surtout chez les hommes. Elles consistent en une rétention d’urine et des difficultés au moment d’évacuation de l’urine.
     
  • Les douleurs : Des douleurs insupportables peuvent apparaître durant et même après l’intervention chirurgicale de Milligan Morgan. L’utilisation des calmants s’avère indispensable.

Comme vous avez vu, même si la technique de Milligan Morgan est la plus utilisée et la plus conseillée de nos jours, et qu’elle jouit d’un taux de réussite élevé, mais elle n’est pas exempte de possibilités de complication. C’est pour cette raison qu’on vous invite à opter pour des traitements naturels qui sont à la fois efficaces et sans danger.

  1. Le livre Stop hémorroïdes d’Anne Lopez est un programme qui peut vous aider à soigner définitivement vos hémorroïdes au lieu d’opter pour des opérations chirurgicales chères et risquées. Vous pouvez obtenir le livre par téléchargement direct en cliquant ici.

    Cliquez-ici pour télécharger le système complet « Stop hémorroïdes »

  2. Les produits Hemapro sont aussi des produits 100 % naturels, qui sont capables de traiter tout type d’hémorroïdes; qu’elles soient internes ou bien externes. Ils existent sous forme de crème ou bien de gélules Hemapro et il est préférable de les utiliser en combinaison.

​Cliquez ici pour commander votre pack

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *