La chirurgie des hémorroïdes: à éviter!

By | 24 mai 2017
Facebooktwittergoogle_plus

Les maladies hémorroïdaires sont devenues de nos jours parmi les majeurs problèmes de santé, car, selon les statistiques récentes, ces maladies touchent à peu près 60 % de la population adulte dans le monde entier (presque 250 millions de personnes). Alors que ce soit homme ou femme, jeune ou bien vieillard, toutes les catégories et les tranches d’âge font face à cette maladie.

chirurgie des hémorroïdesBien que des centaines de traitements existent dans les pharmacies, plusieurs patients n’arrivent pas à soigner leurs crises hémorroïdaires même en adoptant convenablement le traitement médical. Par ailleurs, beaucoup de personnes choisissent la chirurgie des hémorroïdes en pensant que c’est la meilleure méthode qui permet de soigner les hémorroïdes d’une façon radicale. En réalité, ces personnes ne font qu’aggraver le problème au lieu de se faire traiter, car ceux-ci ne sont pas conscients des complications possibles de la chirurgie des hémorroïdes. Alors si vous souffrez d’une maladie hémorroïdaire, et vous pensez à vous faire opérer, vous devez mettre devant vos yeux toutes les possibilités d’effets secondaires. De ce fait, nous vous proposons de lire cet article jusqu'à la fin, vous allez y trouver une large idée sur la chirurgie des hémorroïdes externes et internes.

Les principales chirurgies des hémorroïdes 

chirurgie hémorroïdes

  • L’atomisation réparatrice d’hémorroïdes : Cette procédure chirurgicale repose sur la réduction des cellules hémorroïdaires en de petites cellules en utilisant un atomiseur qui fonctionne par courant électrique. Dans ce procédé, aucune incision n’est appliquée et par la suite le patient ne va pas souffrir de douleurs ou d’infections, mais le risque de rechute existe quand-même.

​VOIR AUSSI : HEMOROIDE: GRADES, SYMPTÔMES ET LE MEILLEUR TRAITEMENT

  • La photocoagulation infrarouge : C’est une chirurgie des hémorroïdes spécifique des hémorroïdes internes qui se localisent au-dessous du sphincter anal. Son principe se base sur l’utilisation des rayons infrarouges afin de faire coaguler les veines des hémorroïdes. Les rayons infrarouges utilisés sont des faisceaux de lumière très puissants qui ont pour but de stopper l’approvisionnement des veines hémorroïdaires en sang ce qui implique la formation d’un caillot et par la suite la mort des hémorroïdes. Cette technique ne nécessite pas une longue durée d’hospitalisation et le patient peut rentrer chez lui le jour-même de la chirurgie. Il est à connaître que la photocoagulation infrarouge est une procédure douloureuse, c’est pourquoi le patient doit prendre des calmants après la chirurgie pour minimiser les douleurs. En plus, il s’agit d’une opération très couteuse et elle ne convient pas à tous les types d’hémorroïdes mais seulement aux petites et aux moyennes hémorroïdes internes. Il est aussi à noter que le traitement post-opératoire doit être suivi pendant un an et les possibilités de complications à long termes sont fréquentes.
     
  • La sclérothérapie : C’est une procédure qui a pour but d’injecter une solution sclérosante (un produit chimique) dans les vaisseaux hémorroïdaires gonflés afin de les faire rétrécir. Ces derniers tombent ainsi au bout d’une semaine après la chirurgie. Il est vrai que cette technique est moins chère que la photocoagulation infrarouge mais elle risque d’échouer au cas où les hémorroïdes sont d’une grande taille.
    Milligan et Morgan
  • L’hémorroïdectomie : Cette chirurgie hémorroïdes est connue aussi sous le nom de l’opération de Milligan Morgan. Elle se fait sous anesthésie générale car l’opération est très douloureuse ce qui pousse les médecins généralement à prescrire des médicaments contre les douleurs. La durée de guérison complète de cette chirurgie est de 3 semaines au minimum. Au cours de cette période post-opératoire, il peut y avoir des douleurs atroces dans la zone opérée surtout au cours de la défécation, des saignements fréquents, en plus d’une possibilité de cicatrisation lente des plaies.
    hemorroides thd
  • L’opération THD hemorroides  : C’est une nouvelle chirurgie des hémorroïdes qui a comme principe de faire éliminer la structure hémorroïdaire en faisant réduire au maximum l’afflux du sang qui coule vers les hémorroïdes. Cette chirurgie hémorroïdes possède l’avantage d’être l’opération la moins douloureuse car elle se fait sur des cellules somatiques n’ayant pas des terminaisons nerveuses. Mais les possibilités de complication ne sont pas toutefois absentes. Le patient peut sentir des inconforts et des sensations de brûlure dans la zone anale ainsi qu’un risque faible de récidive.

Comme vous avez vu ci-dessus, la chirurgie des hémorroïdes n’est pas toujours la bonne solution pour se débarrasser des crises et elle ne convient pas à tous les patients en raison de ses effets secondaires très fréquents. Plusieurs complications telles que les hémorragies, les réactions allergiques, et les retards de cicatrisation peuvent apparaitre. On vous appelle à lire les témoignages suivants des personnes ayant fait une chirurgie hémorroïdes internes mais malheureusement, ils n’ont pas eu de bons résultats. 

Emmy : 

Salut. Je voudrais bien vous parler de mon expérience avec la chirurgie des hémorroïdes si vous êtes intéressés par cette méthode de traitement. Ça fait 6 mois que j’ai eu des hémorroïdes externes avec thromboses. Après la consultation j’ai commencé un traitement par des suppositoires et des pilules mais j’ai pas eu de bons résultats c’est pourquoi j’ai pensé à me faire opérée. J’ai alors fait recours à une hémorroïdectomie en pensant que ça sera la meilleure solution. Mais malheureusement, c’était le choc pour moi. Les douleurs que j’ai senties au cours et après la chirurgie sont pires que tous les autres symptômes des hémorroïdes même si le médecin m’a prescrit des calmants puissants. Je vous déconseille de recourir aux chirurgies car elles ne sont pas efficaces à 100 % comme vous le pensez.

Rose :

Bonjours Mireille Andriveau

Ton blog est sincèrement magnifique je te félicite ! J’ai voulu te partager mon expérience avec les hémorroïdes et j’espère que tous les visiteurs la prennent en considération avant de penser à faire une opération chirurgicale. Mon problème à moi c’est que j’ai fait recours à la chirurgie sans essayer les autres méthodes de traitement et sans avoir une idée bien claire à propos de ce procédé. Vous ne pouvez pas imaginer les douleurs et les malaises au cours des premières selles qui suivent la chirurgie c’est vraiment horrible ! En plus de ça, j’ai souffert d’un retard de cicatrisation et d’hémorragies importantes dans la période post opératoire. A mon avis, ce n’est pas une bonne idée de se faire opérer. Vous devez vous mettre dans la tête les possibilités de complications pour ne pas tomber dans ce piège. 

Ainsi, nous vous appellons à penser aux dangers possibles avant de prendre le risque de la chirurgie des hémorroïdes. Rappelez-vous toujours que la meilleure solution pour traiter radicalement les hémorroïdes est de faire soigner la principale cause qui est responsable des crises dès l’apparition des premiers symptômes sans oublier que les méthodes de traitement naturelles sont toujours les plus conseillées. Essayez alors d’adopter un régime alimentaire bien équilibré parce que c’est votre premier médicament contre les hémorroïdes. Mangez beaucoup de fruits et de légumes frais car ils contiennent beaucoup de fibres alimentaires, buvez beaucoup d’eau, et surtout pratiquez une activité physique d’une façon régulière et croyez-nous, vous n’allez jamais souffrir des hémorroïdes.

Si vous cherchez d’autres conseils pour traiter vos hémorroïdes rapidement et prévenir les crises, nous vous invitons à découvrir le guide électronique de la spécialiste santé Anne Lopez : Stop Hémorroïdes. C’est la méthode de traitement des hémorroïdes numéro 1 que ce soit en France ou dans plusieurs autres pays du monde. Elle est naturelle, efficace, et n’exige pas des efforts particuliers. Beaucoup de patients ont avoué que leur état de santé s’est amélioré d’une façon remarquable après avoir suivi le régime proposé par la spécialiste Anne Lopez. Vous allez découvrir dans ce livre des méthodes de traitement naturelles et des astuces dont vous n’avez jamais entendu parler auparavant.

Raymond

« J’ai suivi le programme Stop Hémorroïdes pendant 15 jours seulement : régime et activité physique. J’ai remarqué une amélioration nette dans mon état de santé depuis le cinquième jour mais après deux semaines, mes hémorroïdes ont complètement disparu ! Je recommande vivement ce guide. Croyez-moi ! C’est le seul moyen qui vous permettra de faire disparaitre les hémorroïdes une fois pour toute. ».

Pour recevoir votre copie de Stop Hémorroïdes à bas prix, cliquez ici !

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *